John Purcell

Il y a maintenant quelques mois que John Purcell publie régulièrement de petits ouvrages d’occultismes. Cela lui à permis de se faire plus connaître et de trouver de nouveaux clients. C’est donc très naturellement que Jonah Kensington lui a demandé de vérifier les notes de Jackson Elias et d’en organiser le contenu.
John Purcell et Jackson Elias on donc échangé quelques courrier pour discuter de la mise en ordre de son futur ouvrage.
Début janvier, un télégramme arrive, et le 15 janvier Elias téléphone à John pour lui donner rendez-vous à l’hôtel Chelsea, chambre 410, à 20 heure. Au téléphone, il semble très nerveux, voir plus qu’inquiet… et raccroche immédiatement…

7 réponses à John Purcell

  1. nicsenauro dit :

    Intriqué par cet appel pour le moins surprenant, je m’empare de mon pardessus et de mon chapeau afin de me rendre à l’hôtel Chelsea immédiatement. Toutefois juste avant de quitter mon appartement, le télégramme envoyé par Elias me revient en mémoire : « l’expédition Carlyle ». Voyons voir… Je me plonge dans mes archives afin d’y trouver une référence quelconque à cette expédition et ne pars donc voir Elias que bien plus tard. Je me retrouve à l’accueil de l’hôtel à 19H50 et demande à voir Mr Elias.

  2. Lorsque tu demande Elias Jackson à la réception, le réceptionniste t’explique que « M. Jackson a demandé à ne pas être dérangé avant 20h car il est en pleine rédaction. Il y a déjà une jeune dame qui à demandé à le voir, je lui ai proposé d’attendre dans le salon de thè. Vous devriez en faire autant, je vous préviendrait lorsque j’aurais appelé M. Jackson, à 20h ».

    • nicsenauro dit :

      Je me dirige donc vers le bar et m’installe dans un coin discret afin de pouvoir observer la dame en question : son apparence, ce qu’elle boit, la manière dont elle tient son verre et dont elle se tient, … Pour me donner une idée de la classe sociale de la dame et de qui elle pourrait bien être.
      Après cette analyse, je me revêt de mon sourire le plus irrésistible (le n°5) et aborde la belle (j’espère)…

      • Il s’agit visiblement d’une jeune femme sure d’elle et habituer à prendre des décisions dans le feu de l’action. Bien qu’habillée d’une façon très chic, de légers détails trahissent la femme d’action. Une saharienne fermée par un large ceinturon où visiblement sont habituellement accrochés des objets lourds. Un fort bronzage qui démontre qu’elle est souvent au soleil et pas simplement à la campagne.
        Elle sirote tranquillement du thé et visiblement elle s’est aperçue que tu la scrutes.

  3. nicsenauro dit :

    « Bonjour Mademoiselle, John Purcell à votre service. J’ai cru comprendre que vous veniez voir Mr Jackson. Il se trouve que par un heureux hasard nous devions nous entretenir lui et moi ce soir même, peut être pourrions nous l’attendre ensemble, vous pourriez me raconter les circonstance qui vous ont permis de rencontrer Mr Jackson?

Laisser un commentaire