Les joies du TER PACA

Ce soir, lundi 09 février 2015, ce fut épique!
Si si je vous assure un premier jour de la semaine, et cela commence fort…

Donc, j’attends mon 17h32 pour grasse en gare de Nice Ville, pour une fois il est annonce sur la voie A et il porte le numéro 881130 (sisi c’est important de le savoir)

Une première annonce audio, nous indique qu’en raisons des mesures vigipirates, le ter 881130 en provenance de Monaco pour cannes, puis Grasse aura 10 minutes de retard. Il est 17h30, on s’en doutait un peu car d’habitude il passe environ 5 minutes à quai avant de repartir.

Puis, les minutes passent, des annonces audio pour d’autres train. Je regarde le moniteur sur la voie A qui affiche le train, son numéro et son retard, et hop là, que vois-je, c’est indiqué 15 minutes, bon et bien on sera 5 minutes de plus sur la voie A a attendre.

Nouvelle annonce audio, elle annonce que le train 881130 a destination de cannes et grasse va entrer en gare voie A, Youpiiiiii!
Tous les passagers se positionnent donc pour monter dans le train en face des portes une fois le TER à l’arrêt. On s’installe, je fais un nouveau sms à mon homme pour le tenir au courant de mes pérégrinations, il est content, je rentre enfin.

Nouveau coup de théâtre, une fois bien installée dans le TER, le contrôleur ou le conducteur fais une annonce audio :  » nous vous rappelons que ce TER est a destination d’Antibes, terminus de ce train. Allez, hop!, je remballe mes affaires et je descend du train rejoindre les autres passagers ne comprenant plus ce qui se passe.

des agents SNCF sur le quai indiquent à d’autres passagers que le train n’est pas encore arrivée, qu’il faut attendre, car ils ne savent pas s’il arrivera bien sur la voie A finalement.

Quelques minutes aprés, nouvelle annonce audio de l’arrivée en gare du train 881130 a destination de cannes et grasse en voie A.

Je suis montée dedans, et j’ai pu arriver chez moi, c’est simple avec la SNCF, non??

Ce contenu a été publié dans La vie du Pic. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire