Encore une bonne journée au Festival International des Jeux de Cannes #FIJ2015

Cette année encore le FIJ fut l’occasion de se retrouver avec d’autres fondus du jeu.

Une table de stratégie

Le premier que nous avons croisé est Cédric Lefèvre, le chef de projet des Ludonaute. Ce fut un plaisir de le féliciter pour l’As d’Or-Jeu de l’Année de Colt Express et de discuter des projets à venir. Un retour vers le Petit Prince, le film, serait dans les tuyaux. Juste Après, nous sommes tombés sur Christophe Raimbault qui, comme par hasard mangeait un énorme Sandwich.

Nous avons ensuite eu la chance de passer un moment avec Bruno Cathala. CatalaNous l’avons retrouvé alors qu’il présenté la future extension de son jeu Fives Tribes. Five_tribesCelle-ci devrait sortir cet été. Dès jeudi soir, nous avions eu la joie de le voir recevoir l’As d’Or-Jeu de l’Année Grand Prix pour Fives Tribes. Ce fut un Bruno émouvant qui reçu ce prix une demi larme dans l’œil. C’est un honneur pour nous d’avoir une boite dédicacée. Fives Tribes dédicacée Nous tenons tout de même a rappeler à nos camarades que nous détenons le copyright sur le « nous, on sème (s’aime), on est donc des agriculteurs ».

A peine Bruno quitté, c’est un Hicham des éditions du Matagot en plein travail que nous avons retrouvé.Le stand Matagot Juste le temps de la saluer car il ne faut pas oublier que le FIJ est aussi un lieu de travail. Bien entendu, son garde du corps panda vérifiait toutes personnes s’approchant de lui.Panda

Irrésistiblement attiré par les nouveautés Star-War sur lesquelles nous avons abondamment bavé en nous frayant un chemin dans la foule, nous somme aussi resté en extase devant une table de Fleet Commander II magnifiquement éclairé.StarWar

Pour terminer, nous avons passé un moment sur le stand de la fédération Française de Shogi. Nous avons enfin pu nous en trouver un ! shogiNous avons alors eu la chance de partager un moment avec deux joueuses professionnelles de renom : Madoka Kitao joryu 2-dan et Manao Kagawa joryu Osho 3-dan. Une naine, un elfe et deux maitres ShogiMadoka étant très réservée, il fut difficile de réellement communiquer. Par contre, nous avons reçu quelques conseils de Manao dans un mélange de Français, de Japonais et d’Anglais. Comme quoi, quand on veut communiquer, on peut ! C’est un grand honneur pour nous d’avoir un plateau dédicacé par ces deux grandes dames. Shogi_dedicaceIl va juste nous falloir un peu de temps pour comprendre ce qu’elles ont écrit.

Pour finir, cette édition nous a laissé une impression mitigée. Bien que l’espace alloué ait été augmenté, le nombre d’exposant nous a semblé plus faible que d’habitude. Par exemple, nous n’avons pas trouvé Chessex et ses dés. Nous n’avons, de même, trouvé qu’une seule boutique de Grandeur Nature. Nos copains de l’association Promenons Nous Dans Les Bois n’ont pas non plus fait le déplacement. De même, la partie jeu vidéo-manga ne présentait que quelques stands, principalement de e-sport. Aucune boutique de manga à l’horizon… Moi qui étais enfin décidé à m’offrir la patrouille des aigles… Microméga, bredouille :(.

Si déplacer les jeux enfants au premier étage est une bonne idée, il en résulte une étrange impression de vide au sortir du salon. En tout cas, vivement le #FIJ2016 !

 

 

Ce contenu a été publié dans Festival, Jeux, La vie du Pic, Plateau. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire