Chandeleur

Et oui, c’est important de savoir quand on va pouvoir manger des crêpes!

Le chiffre important est 40.
Dans la liturgie chrétienne, la Chandeleur est fixée au 2 février, soit 40 jours après la veillée de Noël du 24 décembre.
Cette date représente un épisode biblique : la Présentation au temple de l’enfant Jésus par sa mère, Marie.
Cet évènement raconté dans la Bible aurait eu lieu 40 jours après la naissance du Christ.

Allez, préparez vos recettes, vos Louis d’or pour faire sauter la première crêpe et attirer la fortune sur la maisonnée, et surtout il faudra vous régalez!!

Ce contenu a été publié dans J'aime!, La vie du Pic, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Chandeleur

  1. Jésus présenté dans le temple (Luc 2.21-40)
    21 Huit jours plus tard, ce fut le moment de circoncire l’enfant; on lui donna le nom de Jésus, nom que l’ange avait indiqué avant sa conception.
    22 Quand la période de leur purification prit fin, conformément à la loi de Moïse, Joseph et Marie l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur
    23 – suivant ce qui est écrit dans la loi du Seigneur: Tout mâle premier-né sera consacré au Seigneur –
    24 et pour offrir en sacrifice un couple de tourterelles ou deux jeunes pigeons, comme cela est prescrit dans la loi du Seigneur.
    25 Or il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël et l’Esprit saint était sur lui.
    26 Le Saint-Esprit lui avait révélé qu’il ne mourrait pas avant d’avoir vu le Messie du Seigneur.
    27 Il vint au temple, poussé par l’Esprit. Et quand les parents amenèrent le petit enfant Jésus pour accomplir à son sujet ce que prescrivait la loi,
    28 il le prit dans ses bras, bénit Dieu et dit:
    29 «Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s’en aller en paix, conformément à ta promesse,
    30 car mes yeux ont vu ton salut, 31 salut que tu as préparé devant tous les peuples,
    32 lumière pour éclairer les nations et gloire d’Israël, ton peuple.»
    33 Joseph et la mère [de Jésus] étaient émerveillés de ce qu’on disait de lui.
    34 Siméon les bénit et dit à Marie, sa mère: «Cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de beaucoup en Israël et à devenir un signe qui provoquera la contradiction.
    35 Toi-même, une épée te transpercera l’âme. Ainsi, les pensées de beaucoup de coeurs seront révélées.»
    36 Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était d’un âge très avancé. Elle n’avait vécu que 7 ans avec son mari après son mariage.
    37 Restée veuve et âgée de 84 ans, elle ne quittait pas le temple; elle servait Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière.
    38 Arrivée elle aussi à la même heure, elle disait publiquement sa reconnaissance envers Dieu et parlait de Jésus à tous ceux qui attendaient la délivrance à Jérusalem.
    39 Après avoir accompli tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, Joseph et Marie retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville.
    40 Or l’enfant grandissait et se fortifiait [en esprit]. Il était rempli de sagesse et la grâce de Dieu était sur lui.

Laisser un commentaire